Le livre du fjörbaugsgardr

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Sigurd le Ven 28 Aoû - 7:29

Eric_le_Rouge a écrit:hahaha Vifill, te vexe pas mon petit... le passage d'Eric sur les "anciens" est de sa pure invention (ou presque)
j'ai repris un vieux texte que j'ai modifié pour me "protéger" de tes actions Wink
(action bien connue de Sigurd n'est ce pas héhéhé ? )

Bof... Je ne modifie pas les vieux texte, je leur donne une interprétation qui m'arrange. Nuance.
avatar
Sigurd

Messages : 17
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Vifill le Ven 28 Aoû - 9:52

Je suis pas vexé, je suis dans le flou. Pour la prochaine fois j'améliorerais mon charisme comme çà quand je proposerais, tu n'y écharperas pas....
J'attends un chapitre sur la technique diplomatique:" massacre avant tout préliminaire".
Et un autre sur la stratégie militaire: "les bouclier c'est pour les tapettes".
Envoie les tiens à mon école, je leur apprendrais l'honneur, le respect, la gloire et le maniement des armes. Tu peux venir aussi Wink
avatar
Vifill

Messages : 18
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Aslak le Ven 28 Aoû - 18:21

Ca va les chevilles, Vifill ?

Eric_le_Rouge a écrit:
tu as commencé à jouer une partie d'échec avec moi, alors boude pas quand je mets ton roi en échec avec mon fou
au contraire ! joue moi un beau coup, mets moi en difficulté, aggresse moi (en RP bien sur) comme le fait Bjarna ! c ça qui est fun (je suis pas un bisounours moi, je suis un (ex) chef de clan viking) Twisted Evil

cheers J'adore les échecs ! La reine est la pièce la plus forte...
avatar
Aslak

Messages : 18
Date d'inscription : 28/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Vifill le Ven 28 Aoû - 18:42

T'as du louper un truc ou deux dans les échecs, si on sacrifie le roi(chef) on a perdu. Dans la catégorie:"massacre avant tout préliminaire" je pense que tu as ta place aux cotés d'Eric. Et oui mes chevilles vont bien, faut juste les mettre dans l'eau froide deux fois pas heure.
avatar
Vifill

Messages : 18
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Eric_le_Rouge le Sam 29 Aoû - 10:25

[quote="Vifill"]T'as du louper un truc ou deux dans les échecs, si on sacrifie le roi(chef) on a perdu. Dans la catégorie:"massacre avant tout préliminaire" je pense que tu as ta place aux cotés d'Eric. quote]

je pense aussi quelle a sa place a cote de moi Very Happy
personne te dis de sacrifier ton roi, on te dit qu'on s'amuse en RP et la meilleure defense c l'attaque ..
et la tacatacatiqueeeuh du gendarmeuuuh ... cyclops


Dernière édition par Eric_le_Rouge le Sam 29 Aoû - 13:26, édité 1 fois
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Alvars ou álfar

Message  Eric_le_Rouge le Sam 29 Aoû - 13:17

"Les alvars (au singulier alvar) apparaissent de diverses manières dans notre mythologie. Ils sont généralement décrits comme des êtres semi-divins associés à la fertilité et au culte des ancêtres. Le concept d'alvar semble donc similaire aux croyances animistes dans les esprits de la nature et les esprits des morts, croyances communes à toutes les anciennes cultures humaines. On retrouve la croyance du fylgjur et du vörðar (« esprit totem » et « esprit protecteur »).

[...]

Le skald historien Snorri Sturluson se réfère aux nains nordiques en tant que « alvar sombres » (dökkálfar) ou « alvar noirs » (svartálfar). Il se réfère aux autres elfes comme « elfes lumineux » (ljósálfar).

[...]

« Staðr d'einn de Sá heu þar, heu kallaðr heu Álfheimr. Þat de fólk de byggvir de Þar, heu heita de Ljósálfar, jörðu de í de niðri de búa d'en Dökkálfar, reyndum correct de ólíkari de miklu d'ok de sýnum de þeim de ólíkir de þeir d'eru. Sýnum de sól d'en de fegri d'eru de Ljósálfar, bik d'en de svartari d'eru d'en Dökkálfar. »

« Il y a un endroit là [dans le ciel] qui s'appelle la demeure alvar (Álfheimr). Les gens qui y vivent sont appelés les alvars lumineux (ljósálfar). Mais les alvars sombres (dökkálfar) vivent ci-dessous dans la terre, et ils ont une toute autre apparence — et très différents d'eux en réalité. Les alvars Lumineux sont plus lumineux que le soleil en apparence, mais les alvars Sombres sont plus ténébreux que … »

Si je ne me trompe aujourd'hui, il pourrait donc exister une autre "espèce" d'Alvars qu'on pourrait dénommer comme des "alvars des forêts" (Eruálfar). Quoiqu'il en soit, nous peuple libre avons prouve qu'ils étaient aussi mortels que n'importe quel homme et que nous n'avons pas à les craindre. Qu'ils retournent donc en Álfheimr et qu'ils nous laissent Midgard..."

Extrait du paragraphe sur les Alvars (inclus dans le chapitre sur la diplomatie nordique des Nouvelles Terres), livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson


Dernière édition par Eric_le_Rouge le Mer 2 Sep - 6:46, édité 4 fois (Raison : J'ai rien contre le fait que tu écirve le monde mais arrête avec le Vinland ce sont Les Nouvelles Terres)
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Eric_le_Rouge le Sam 29 Aoû - 18:18

Ce paragraphe s'adresse à Vifill, lieutenant de la garde des anciens, afin de lui rappeller l'essence même du peuple libre ...

«[...]

Les skalds appellent Viking (Víkingr, en vieux norrois) un commerçant de longue date, particulièrement doué et remarquablement équipé pour cette activité, que la conjoncture peut amener à se transformer en pillard ou en guerrier, là où c’est possible, lorsque c’est "praticable", mais qui demeure toujours quelqu’un d’appliqué à "afla sér fjár" (acquérir des richesses). »

Extrait du paragraphe sur Vifill le manipulateur, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson


Dernière édition par Eric_le_Rouge le Mer 2 Sep - 6:43, édité 3 fois (Raison : ok Dari pour Alvar(s) et plus de Vinland)
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Dari le Sam 29 Aoû - 20:08

non mais que tu développes ça ne nous dérange pas des citations de ton livres pourrais même être présente dans le livre du monde de la prochain version. à la limite moi je peux continuer à te corriger mais maintenant que tu le sais garde le nom de Nouvelles Terres et alvars
avatar
Dari
Admin

Messages : 97
Date d'inscription : 11/02/2009
Age : 30
Localisation : Caen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les minutes comiques de Vali

Message  Eric_le_Rouge le Mer 2 Sep - 6:39

" L'air est frais ce soir et il me rappelle mes chères montagnes. Je ne peux empêcher mon âme d'aller vers toi ma mie et de repenser à ces soirées où nous rigolions ensembles de toutes ces petites histoires qui font la vie. Aussi, je ne peux m'empêcher de rédiger ce paragraphe un peu spécial que je te dédie également mon cher Kjarval.

Première tentative : les spectres étaient présents et menaçants dans la plaine. Le camp entier était là à les regarder dans un état semi apeuré. Ils semblaient insensibles à tous les coups que les plus courageux leur portèrent. Je te savais attiré, mon cher Kjarval, par toutes les promesses de richesses que portait en lui ce coffre et je compris en voyant tes armes par terre que la tentation était devenue trop forte. A peine le temps de relever la tête que j'entendis des cris. Une ombre avait attrapé le coffre et partait en courant. Moi seul connaissait son nom à ce moment là... Juste quelques mêtres avant de tomber foudroyé par le toucher mortel des spectres. Kjarval soigné et sauvé, le camp ne put réprimer une première crise de rire ...

deuxième tentative :Rek vint vers nous pour nous annoncer que le camp cherchait un homme qui tenait une rune de son père, or tu tenais mon cher Kjarval une épée runique de ton père, la Helswert. Il semblait clair que tu étais l'élu, celui que les spectres attendaient pour libérer le coffre et son contenu. Je me souviens de cette lumière dans tes yeux... Toi mon fidèle Kjarval, tu étais l'élu, le seul, le choisit... ça te semblait maintenant tellement évident. Je te vis t'approcher du coffre confiant et je vis également le mur de spectres s'ouvrir pour te laisser passer. Tout le camp retint son souffle quand tu t'accroupis pour ouvrir le coffre... et t'effondrer lorsque le toucher (presque) mortel des spectres te frappa de nouveau... le deuxième éclat de rire fut plus général encore !

quand je pense à ce que le coffre contenait, j'en ai froid dans le dos ...brrr..."

Extrait du paragraphe sur Kjarval le forgeron du clan de Vali, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Eric_le_Rouge le Sam 23 Jan - 11:15

"La blessure au coude que ce gobelin m'a infligé l'année dernière me lance encore ce matin. Cela doit être dû à ce grand froid qui ravage les nouvelles terres en ce début de nouvelle lune. Cela me rappelle mes montagnes.

Du coup, je ne peux résister au plaisir de reprendre cette plume que je n'ai que trop longtemps délaissée. La vie est au point mort depuis quelques temps, les clans se sont reconstruits, les feux brulent dans les chaumières. Nous voyons d'ailleurs apparaître de nouvelles créatures avec de longs museaux et des cornes immenses qui ressemblent à des branches d'arbres. Leur viande est cependant succulente...

Mais tout cela est trop calme, je sens la vie sortir de mon corps aussi sûrement que si je prenais un coup d'épée... Impossible d'être venu ici uniquement dans ce but. Ma femme me manque aussi cruellement et même si mes relations avec Aslak se sont apaisées, il me semble que nous ne nous rapprochons plus. Mon désir de mariage s'éloigne. Mais peu importe car je me sens attire par la foret et je suis certains qu'elle ne m'attendra pas. Son nouveau clan lui prend du temps et moi le mien ne m'appartient plus ... Certes parfois on vient me consulter, mais guère plus ...

Et toi Rek... où es tu cousin ? nulle trace de toi ... avec le recul, je me dis que par amour pour ma femme j'aurais fait le même choix que toi ... mon cœur te pardonne même si ma tête me dis que tu as trahis ... Pourquoi dois t'on se trouver pour se perdre....doit-il en être de même avec Aslak?

Toutes ces questions doivent avoir une réponse...et une seule...comment la trouver sans la sagesse d'Odin ?
Dois-je abandonner Vali pour me tourner vers le Sage ?
dois-je aller dans la forêt chercher la sagesse comme lui ?

décidément cette monotonie m'emplis de langueur... Je dois réagir et vite"


Extraits du paragraphe sur les mémoires d'Eric, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson


Dernière édition par Eric_le_Rouge le Ven 22 Avr - 16:50, édité 1 fois
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Eric_le_Rouge le Sam 5 Juin - 21:28

"
Les skalds ont écrit qu'Odin s'aventura à la Fontaine de Mímir près de Jötunheim, le monde des géants, en tant que Vegtam le Vagabond habillé avec un manteau bleu foncé et transportant un bâton de voyageur. Pour pouvoir boire dans la fontaine du savoir, Odin a du sacrifier un de ses yeux pour démontrer sa volonté d'acquérir les connaissances du passé, du présent et du futur. Pendant qu'il s'abreuvait à la fontaine il vit les douleurs et les dérangements qui tomberont sur les hommes et sur les dieux ainsi que les raisons de ceux-ci. Mímir accepta l'œil d'Odin et celui-ci repose au fond de la fontaine en signe que le père des dieux a payé le prix pour recevoir le savoir.

Odin, toi mon Dieu aux milles visages, toi qui crea le monde à partir du corps du geant Ymir et le soleil à partir du feux du Divin Sutur, aide moi à trouver la sagesse. Je dois partir et trouver ma fontaine de Mimir ..."


Extraits du paragraphe sur les memoires d'Eric, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

contes des nouvelles terres

Message  Eric_le_Rouge le Lun 9 Aoû - 16:27

"Je n'ose y croire et pourtant...pourtant oui je suis sûr et certain que c'est elle qui m'est revenu de la demeure d'Odin. Celle que j'ai si souvent serré dans mes bras est apparue au milieu du champ de bataille. Cela est-il un funeste destin pour moi, car les Valkyries, dans notre mythologie, sont des vierges guerrières, des divinités mineures dites dises qui servaient Odin notre maître. En vieux norrois valkyrja vient des mots val (abattre) et kyrja (choisir) (littéralement, « qui choisit les abattus »).

J'imagine ma tendre et douce suivant Odin-Wotan au cœur de la chasse sauvage, mais surtout survolant à cheval les ciels de batailles d’où elle désigne les braves qui devront périr. Visible aux seuls héros que sa lance a choisis. Ainsi, elle m'emportera bientôt au Valhalla où m'attendra une place d’honneur au banquet d’Odin.

J'espère que cela ne sera pas pour demain car il me reste tant à faire et à voir."


Extraits du paragraphe sur les contes des nouvelles terres, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson


Dernière édition par Eric_le_Rouge le Ven 18 Mar - 18:35, édité 1 fois
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

LE LAY DE ERIC [EIRÍKSMOL]

Message  Eric_le_Rouge le Ven 31 Déc - 10:46

Othin
1 «Quels rêves être ceux-ci, maintenant?
Il me semblait que l'aube avant;
Je me suis Valhöll prêt à faire de la place pour les guerriers;
Je me suis réveillé le einheriar,
leur a demandé de se lever,
de mettre de la paille sur des bancs, et de rincer les cruches à bière;
et les Valkyries, de traiter le vin comme si un guerrier approchait.

2 «Seigneurs de l'homme à la maison
sont à rechercher,
de haute naissance et Hardy, qui réjouit le cœur de mon.

3 "Qu'est-ce tonnerres, Bragi, comme si des milliers agité,
ou écrasante hôtes?

BRAGI
"Crack tous les conseils des bancs, comme si Baldr venaient
Retour à la Othin de la bière-hall. "

ÓTHIN
4 "Des mots sans esprit tu méfiez-vous, sage Bragi,
pour wotst tu très bien:
est l'annonce d'Eric, qui pour nous est wending,
le comte, en salle de Othin.

5 "Sigmund et Sinfiotli, laissez vos places, vous héros,
et aller de l'avant pour saluer le roi!
Dites-lui entrer, si Eric-il:
lui, j'ai l'espoir de voir. "

SIGMUND
6 «Pourquoi d'Eric, plutôt que d'un autre?"

ÓTHIN
"Parce que dans beaucoup de liege-terre ce Seigneur fit la guerre
et porté une épée sanglante. "

SIGMUND
7 "Pourquoi, alors tu, lui voler la victoire, puisque tu lui thought'st vaillant?"

ÓTHIN
"Personne ne sait-
lregarde le loup gris (tristement)
vers dieux logements de la. "

SIGMUND
8 "Salut à toi, Eric, ici tu es le bienvenu!
sage seigneur de guerre, dans le hall.
Cette Je voudrais bien savoir: qui te suivre
à partir du bord battre? "

ERIC
9 «Cinq rois y sont, eux tous, je te nomme:
Je suis moi-même le sixième. "

traduction inachevée du LAY D'ERIC trouvé lors du pélerinage d'Eric Einarson, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson



Dernière édition par Eric_le_Rouge le Jeu 21 Avr - 10:20, édité 1 fois
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

au loin

Message  Eric_le_Rouge le Ven 18 Mar - 18:37

"
[... ] Au petit matin, la brume se dissipa sur ces nouvelles terres. Le clan Vali serait prêt à prendre sa part du butin car ses plus braves guerriers étaient présents; Kjarval mon forgeron, Gardar et Triggvy mes guerriers les plus fidèles, Herjolf mon scald et Hroald sa soeur notre guerrisseuse. Même Rek mon esclave était alors pressé de prendre part à la découverte de ce nouveau continent.

[...] Mes tentatives de réunir les chefs de clans se soldèrent toutes par des échecs. L'heureux peuple viking était bien trop heureux à parcourir la forêt et découvrir de nouvelles richesses et de nouveaux adversaires. Je n'oublierai jamais la joie de Rek lorsqu'il me ramena la poële runique de l'auberge ainsi que le totem du clan gobelin pour la gloire du clan de Vali. [...] Le souvenir le plus amusant dans tout ça, c'est que sans savoir j'ai obligé l'aubergiste à dire que le repas était servi grâce à la gloire de Vali. Je ne savais pas à ce moment là qu'il s'agissait de Loki déguisé. Odin me garde de sa vengeance.

[...] Aslak ne comprit au moment de l'attaque des gobelins sur son clan, que la déesse Freya elle même nous obligea à nous replier grâce à sa puissance divine. Le clan de Freya fut alors persuadé de notre trahison. [...] Ainsi va encore la puissance de Loki, car cela fut de son ressort.

[...] Ingiald du clan de Hod est décidemment un grand chef de clan et j'espère pouvoir garder sa précieuse amitié aussi longtemps que possible.

[...] Odin notre père guide moi, Hroald et Herjolf renient tous les deux notre grand Vali ainsi que ma suprématie sur le clan. Heureusement Kjarval et Gardar restent de mon côté. Ainsi nos deux amis lettrés ne bougent pas beaucoup mais je sens qu'ils vont me trahir car Herjolf traînent trop dans la forêy où Loki est présent; et Hroald traînent trop avec le clan de Freya.[...] En réalité Rek est mon cousin. Il decend de Orm le frère ainé de mon ancêtre. Impossible de le garder comme esclave surtout après ses faits d'armes glorieux. [...] Rek est donc reconnu Roi du peuple libre par les clans de Höd, Freya et bien sûr Vali. Seuls les Thoriens restent à l'écart de cette démarche. Mais l'achat de leurs terres, nous a permis de faire un don à Rek et à sa nouvelle femme pour fonder leur nouveau clan. Quel dieu choisiront-ils ?

[...] Comment le croire ? mon cher Triggvy à l'origine du vol de la lance de Freya. Aslak pardonne moi car ta déesse ne te l'as jamais pardonné et tu as été destituée par ma faute. [...] Il parait aujourd'hui que Tyr t'a accueillit et que Gamli est donc officiellement le chef du clan Freya. [...] Je n'ai pas pu tuer Triggvy, je l'ai laissé partir car nous étions trop proches.

[...] Le clan de Thor n'aurait jamais dû sortir ce maudit coffre du fond de l'eau. Ce clan maudit est toujours à l'origine des problèmes du peuple viking. Que trouveront-ils demain ? les suivrons nous à nouveau ? aucun doute sur la question, car l'aventure est au bout de leur chemin.[...] Gamli fût le seul à pouvoir l'ouvrir grâce à sa rune mais il choisit de le sceller à jamais.

[...] Rek tu nous as trahis pour une femme. Le peuple libre t'avait nommé Roi, t'avais offert des terres, un honneur et la gloire. Tout ce que tu voulais...et tu lui as tourné le dos en t'alliant avec les Alvars. [...] Je t'avais battu au corps à corps, honnêtement et loyalement. Il ne restait qu'un petit souffle de vie dans ton corps. Tu as survécu grâce à l'attaque du "Puant" dans mon dos et à la potion que je t'avais moi même offert en cadeau de mariage. [...] Je ne serai plus là aujourd'hui sans mon fidèle Gardar qui a été nommé chef du clan de Vali par le fantôme du Roi Rouge lui-même. [...] Je sais aujourd'hui que tu t'es enfui avec ta femme, mais ne crois aps que vos enfants pourront un jour revenir réclamer la courrone qui fut tienne à peine un jour. Le peuple libre ne te doit rien. Je ferai attention à ce que le Roi Sans Courrone, ne soit plus jamais à la tête du peuple viking. Ainsi là guerre de succession entre Eric mon ancêtre et Orm, le tient, n'a plus lieu d'être. La lignée de Garder sera à la tête du clan jusqu'à la fin des temps. [...] Pour ma part, je suis à la recherche d'autre chose, d'un nouveau dieu ou d'un nouveau clan. Odin, guide mes pas.

Rek mon cousin, je ne sais guère où tu es mais fais toujours attention à ce qui se cache dans ton ombre."

Extraits du paragraphe sur les mémoires d'Eric le Rouge, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Razhoir le Lun 18 Avr - 13:53

On ne l'a pas suffisamment dit mais ces textes ont largement participé à l'élaboration de certains personnages pour le nouvel opus qui ne pourra pas se passer de son chef de clan déchu préféré. Eric, on t'attend! Cool
avatar
Razhoir
Admin

Messages : 138
Date d'inscription : 11/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://gn-yggrasil.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Eric_le_Rouge le Jeu 21 Avr - 10:32

"Un jour un viking qui passait sur un pont entendit une voix l'appeler :
- Bujwu l'ami !

Ne voyant personne, le viking se mit en garde, près à attaquer un ennemi quelconque, mais pour tout ennemi, il vit seulement un crâne jeté bas. Il n'en croyait ni ses yeux, ni ses oreilles, un crâne ne pouvait parler. Mais le crâne le héla de nouveau.
- Bujwu l'ami !
- Par Odin ! quelle est cette magie ? un crâne ne peut parler ! répondit le viking
- moi si ! répondit alors le crâne
- Par Thor, mais comment en es-tu arrivé là ? demande le viking
- Parce que je parle trop. répondit le crâne

Le viking, fier de sa découverte et certain d'avoir une belle récompense , prit le crâne, l'enveloppa et le ramena au Roi Rouge. Il lui montra le crâne et lui expliqua qu'il était magique. Le viking demanda alors au crâne :
- Crâne ! parle je te l'ordonne !

Mais le crâne resta sans voix. Aucune parole ne fut prononcée et rien ne se passa. Le Roi Rouge fou de colère parce qu'on s'était moqué de lui fit décapiter le viking. La tête de celui-ci fut enveloppée et jetée au bas d'un pont.

Plus tard, un jeune viking passant par là vit la tête du décapitée.
- Pourquoi es tu là ? demanda t'il à son ainé
- parce que je parle trop !!!! lui répondit la tête..."

Morale viking, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Godfusil

Message  Eric_le_Rouge le Ven 24 Juin - 16:54

" Comme disait Einar le sage, mon père : "Et quant à tout ce qui aura été mal dit ici, il faudra préférer ce qui s ‘avèrera plus vrai."

Après une étude approfondie de la loi du peuple libre concernant mon différent avec Rek, il en ressort qu'au delà des peines classiques, la loi viking accorde une grande importance à l’arrangement entre les deux parties en présence, même si tout viking peut recourir au « Droit de vengeance ».

Je peux donc demander réparation sanglante ou monétaire devant le Thing. Il me permettra de récupérer mon droit au sacré et mettre fin ainsi aux problèmes de succession du Roi Rouge.

On nomme Wergeld ou Baugatal cet arrangement payé aux ascendants et descendants jusqu’au deuxième degré, aux collatéraux jusqu’à la 6ème génération de cousinage, aux parents par alliance et aux illégitimes (fils, gendre, beau-père, beau-frère…) L’individu peut déchoir, pas le Clan !

Reste le cas de délit le plus grave : L’Obotamal.Il s’agit d’une offense grave où la loi ne prévoit pas de compensation directe. Les jurés ont entière liberté de jugement. "

Passages sur la justice du peuple libre d'Eric le Rouge, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson.

avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Havàmal - eddits vikings

Message  Eric_le_Rouge le Dim 24 Juil - 8:37

Nature de l'amitié
Rendre visite au faux ami
exige un grand détour
bien qu'il habite sur la grand-route.
Mais le chemin est court
qui mène à l'ami vrai
bien qu'il loge au loin.

Comment préserver l'amitié
Il faut savoir partir
aucun convive ne doit
rester en même lieu éternellement.
S'il reste trop longtemps
sur le siège de son hôte
l'ami le plus charmant devient importun.

Passages pour Ingiald, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson.
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

une Garde ?

Message  Eric_le_Rouge le Mer 17 Aoû - 15:11

"Voilà deux ans, nous avons eu à faire à une créature étrange, mes voyages semblent me dire que nous aurons bientôt à affronter d'autres de ces créatures. D'où viennent-elles ? par quoi sont-elles attirées ? comment les combattre ?

Le Peuple Libre ne devrait-il pas créer une garde spéciale pour les affronter. Il me faudrait voir avec les chefs de clan ce qu'ils en pensent. Peut-être me donneraient-ils quelques braves vikings pour arpenter les Terres et combattre ces créatures. Peut-être même me faudrait-il me résoudre à demander les condamnés du Godfusil. Cela pourrait leur permettre d'échapper à la condamnation du Peuple Libre.

J'ai déjà en tête un serment qu'on pourrait leur exiger :
« Oyez mes paroles et soyez témoins de mon serment. La Nuit se regroupe, et voici que débute ma garde. Jusqu’à ma mort, je la monterai. Je ne prendrai femme, ne tiendrai terre, ni n’engendrerai. Je ne porterai de couronne, n’acquerrai de gloire. Je vivrai et mourrai à mon poste. Je suis l’épée dans les Ténèbres. Je suis le veilleur aux remparts. Je suis le feu qui flambe contre le froid, la lumière qui rallume l’aube, le cor qui secoue les dormeurs, le bouclier protecteur des Royaumes humains. Je voue mon existence et mon honneur à la Garde, je les lui voue pour cette nuit-ci comme pour toutes les nuits à venir. »

cette réflexion est à garder dans un coin de ma tête pour un jour prochain..."

Réflexion sur la création de la Garde, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson.
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Balmung

Message  Eric_le_Rouge le Lun 29 Aoû - 21:01

"Avant de partir dans la forêt, Kjarval me l'a remise. C'est une merveille...Certainement la plus formidable épée forgée
par la main d'un homme, il s'est surpassé. Elle n'attend que le moment où elle pourra boire le sang de mon traître de cousin.

Elle me rappelle Balmung la célèbre épée de la légende. Siegfried dans son voyage au pays des Burgondes fut attaqué par le nain Alberich. Celui-ci était en fait le gardien du fabuleux trésor des Nibelungen, et, comme Siegfried lui laissait la vie sauve, il lui proposa une partie de ces richesses, dont la célèbre épée magique Balmung.

Selon les légendes nordiques Balmung fut forgée par Wayland le forgeron à Odin, ce dernier l'enfonçant dans l'arbre Branstock, un chêne dans le Palais de Volsung. Odin déclara alors que celui qui la récupérant ne connaîtrait que la victoire sur les champs de bataille. Neuf des princes de Volsung essayèrent mais seul le plus jeune y parvint. Son nom était Sigmund.

L'épée Balmung fut plus tard brisée contre le bois de Gungnir, la Lance de Wotan, par Odin, mais les morceaux passèrent au fils de Siegfried, Sigmund et fut alors reforgée sous le nom de Gram pour lui par Regin pour vaincre le dragon Fafnir. Les descendants des Volsung ont des prérogatives quant à l'utilisation de cette épée.

C'est décidé, mon épée s'appellera Balmung !"

Extrait du paragraphe sur Balmung, livre du fjörbaugsgardr, Eric Einarson.
avatar
Eric_le_Rouge

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre du fjörbaugsgardr

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum